Interprétation de conférence

allemand - français

français - allemand

anglais - français

 

Conférence, colloque, formation, séminaire, visite d’entreprise, réunion ou repas d’affaires, vernissage, etc. : seule ou en équipe ; en cabine, munie de matériel portatif ou tout simplement d’un bloc-notes et d’un stylo – j’étudie avec vous la formule qui correspond à vos besoins.

Les différentes formes d’interprétation


L’interprétation simultanée

C’est la forme la plus connue et la plus fréquente d’interprétation. Comme son nom l’indique, elle consiste en une restitution simultanée des propos de l’orateur. Les interprètes, installés dans une cabine insonorisée, travaillent en équipe et se relaient toutes les 30 minutes environ.

Incontournable pour des conférences ou congrès, cette forme d’interprétation requiert la présence d’un technicien du son.

 

Lorsqu’il est impossible de disposer de cabines, on peut recourir à un matériel portatif, dit valise d’interprétation  ou  bidule : un micro-émetteur pour les interprètes, des casques pour les auditeurs. Les interprètes étant installés dans la salle où se déroulent les échanges, cette solution ne convient que pour un nombre limité de participants et pour un temps restreint.

 

La simultanée peut également se pratiquer sous forme de chuchotage  : l’interprète chuchote la traduction à l’oreille des auditeurs (deux au maximum). Cette configuration ne peut s’envisager que pour des réunions de courte durée regroupant un petit nombre de participants. 

 

L’interprétation consécutive

L’interprète se trouve à côté de l’orateur et restitue ses propos après lui, pour un nombre d’auditeurs non limité. L’orateur s’interrompt régulièrement pour permettre la traduction. Cette forme classique d’interprétation, idéale pour les discours officiels, se prête également à la traduction de conférences de presse ou de formations.

NB : comme la traduction intervient après le discours original, sa durée (proche de celle du discours original) doit être prise en compte.

 

L’interprétation de liaison ou interprétation bilatérale

L’interprète facilite la communication entre deux locuteurs de langues différentes. Il peut s’agir par exemple d’un repas d’affaires ou d’un entretien.

Là encore, le temps de restitution par l’interprète vient pratiquement doubler le temps nécessaire aux échanges. C’est donc un facteur à ne pas négliger ! 

 

Exemples de missions récentes

  • Accueil dune délégation de la Commission Affaires européennes et Internationales du Parlement régional de Bade-Wurtemberg à Lyon : échanges avec des élus du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes
  • Colloque international : carrière du concept de communauté en sciences sociales
  • Rencontre franco-allemande « Bâtiments performants et qualité de la construction »
  • Formation santé et sécurité en entreprise dans une aciérie
  • Audit de transfert chez un fabricant de dispositifs médicaux